Valerie Vahey
peintre graveur

Une série de papiers qui fait la part belle au pliage, aux rapports délicats des surfaces accidentées à la couleur. De ses compositions abstraites émergent la beauté et la sensualité des matières et des rapports colorés sensibles. Actuellement, Valérie Vahey poursuit un travail expérimental sur papier oriental et parfois, sur toile. Ses images monochromes et polychromes forment un univers non figuratif, influencées par l’art japonais et l’expressionisme américain. Elles sont aussi inspirées par le travail de pliage de Simon Hantai. Contemporaines et innovantes, ses images ne demandent pas d’explication et parlent sans raconter. Elles s’adressent à cette partie du cerveau où le mot cesse d’exister, où l’imagination se déploie sans freins. Le rythme des surfaces libérées, alliées à la chimie des couleurs, définit différents climats intérieurs, entre rêverie et méditation

Frédéric Mette
Directeur Espace Art et Liberté,Charenton



Portrait Pierre
Née en Irlande, Valerie Vahey a fait ses études d’abord à Dun Laoire School of Art à Dublin en faisant des cours du soir. Puis, elle s’est spécialisée en gravure sur bois de 1986 à 1989 à Seika Université des Beaux-Arts, Kyoto, Japon et de 1989 à 1990 à l’ÉNSAD, Paris, France. En 1996, bénéficiaire d’une bourse de la part de la famille Fujimori, fabriquant de papier Japonais, elle a travaillé à Awagami Washi Kaikan pour un an en produisant de la peinture à la pulpe.
A présent, elle habite et travaille à Paris où entre deux expositions, elle poursuit sa recherche et ses expériences : bois, papier, peinture, collage, superposition de couches de couleurs…








Painter, Printmaker

At present, she is doing experimental work using a variety of oriental papers and sometimes, canvas. These monochrome and polychrome images form a non-figurative world influenced by Japanese art and American Expressionism. They are also inspired by Simon Hantai’s work in ‘pliage’. Contemporary and innovative, these works do not demand explanation. They speak without narrative. They are addressed to that part of the mind where words have ceased to exist, where the imagination is untrammeled. The rhythm of the liberated surfaces combined with the interplay of colour evoke different moods ranging from reverie to the contemplative.

Frédéric Mette
Directeur Espace Art et Liberté,Charenton

Highslide JS
Photo Jean-François Deroubaix
Photo Jean-François Deroubaix
Photo Jean-François Deroubaix



Born in Ireland, Valerie Vahey studied art first of all, at Dun Laoire School of Art as a night student. Then, from 1986 to 1989, she specialised in wood block printmaking at Seika Fine Arts University, Kyoto completing her studies from 1989 to 1990 at l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs in Paris. In 1996, offered a grant by the Fujimori family, Japanese paper manufacturers, she worked in Awagami Washi Kaikan in Shikoku producing washi pulp painting.
She now lives and works in Paris where she exhibits and continues her research in wood, paper, paint and collage